Lotus et bouche cousue* !

Lotus est-il condamné au silence ou plus exactement, à la discrétion ?

Je suis surpris à la fois par le nombre de critiques portés sur Lotus Notes mais également par les fausses idées qui circulent à son sujet. Bien souvent ces critiques émanent de personnes liées aux métiers de l'informatique. Ces critiques portent souvent sur le côté "hasbeen" de Lotus : technologie dépassée, produit en fin de vie, ergonomie lourde ...

Après avoir formé un nombre important d'utilisateur (plus de 500 personnes à ce jour) sur Lotus (la V6 essentiellement) je constate que bien souvent les critiques de début de formation disparaissent en fin de session. Au final, on me dit : "Ouhaaa, ça fait tout ça Lotus", "mais c'est super pratique comme outil", "je savais pas qu'on pouvait faire ça", "puis-je l'installer à la maison pour remplacer Outlook Express"... "qu'il est beau le formateur !!!" (non, ça on me le dit jamais tout haut ... mais seulement par messagerie !!!)

J'ai fait également quelques recherches sur le net pour avoir d'autres avis sur Lotus, voici quelques extraits :

"Par ailleurs, j'échange de nombreux mails avec plusieurs utilisateurs de Notes, et cela ne m'encourage pas à faire ce choix. Vraiment pas !"

trouvé sur http://merome.net/dotclear/index.php?2005/04/28/57-une-alternative-libre-a-microsoft-exchange

"Contrairement à Lotus Notes, qui a une mince part de marché (sic ! Ndr : 50 % d'utilisateurs !), Microsoft Windows 2000 server avec Microsoft Exchange 2000 semble une solution logique, étant donné la part de marché que détient Microsoft dans ce domaine d'activité."

et "La solution Lotus Notes fût écartée de l'analyse car elle ne répondait pas à certains critères et sa part de marché en faisait une solution marginale."

trouvé sur http://www.linuxquebec.com/Docs/etude_linux_exchange_fr.pdf#search=%22comparaison%20ibm%20%22lotus%20notes%22%20microsoft%20outlook%20exchange%22

"Bah si ma boîte m'écoutait et virait cette daube de Lotus Domino (et de son client Lotus Notes), celà ferait déjà longtemps que Exchange Server serait en place et que mes itinérants seraient passé sur WM. Mais non, ils préfèrent rester sur Blackberry et Lotus qui ne sont pas foutu de fonctionner ensemble. Je crois que je vais bientôt les bruler ces serveurs :o|"

trouvé sur
http://www.smartphonefrance.info/actu.asp?ID=3397

Bref, même constat sur la toile, beaucoups de personnes trouvent Lotus "lourd", "dépassé", "mauvais", "en chute libre" ...

La question que je me posse est : pourquoi tant de critiques non fondées ?

  • 1er constat : Lotus est mal compris car il est souvent vu comme un simple outil de messagerie. En fait, Lotus est avant tout un produit de gestion documentaire, de collaboration et de communication.
  • 2ème constat : IBM s'est endormis sur la V5, et a perdu ne nombreuses parts de marchés sur Microsoft. Il est clair qu'aujourd'hui, Lotus revient à la vie avec une meilleure visibilité sur les évolutions que son concurrent direct Microsoft.
  • 3ème constat : IBM est mauvais en marketing, alors que Microsoft y est très bon ! Il suffit de regarder leurs sites respectifs pour s'en rendre compte (Vista entre nous, c'est de la d... mais c'est beau ! Je sais, Suse fait déjà mieux que Vista aujourd'hui en interface).
  • 4ème constat : Les partenaires Microsoft sont capables de dire tout et n'importe quoi pour vous proposer la migration vers leurs solutions. Sauf qu'ils oublient de préciser que les applications collaboratives Lotus ne sont pas migrables en l'état vers une plate-forme Microsoft et qu'à fonctionnalités égales, chez Microsoft il vous faut : Exchange + SharePoint + SQL Server + Windows 2003 + IIS ... bon courage et par ici la monnaie !
  • 5ème constat : Les chiffres mis en avant sont faux, Microsoft Exchange à environt 80% de part de marché en client ... mais, ce qu'on vous dit pas, il n'a que 45% en nombre d'utilisateurs contre 50% pour Lotus (aujourd'hui, il y a à mon avis, plus de migrations Exchange vers Domino que l'inverse).
  • 6ème constat : Domino est un produit unique de part ses fonctionnalités, et n'a donc pas de concurrence en soit, mais 80% des entreprises ne l'utilisent qu'à 20% de ses capacités.
Alors, pour tous ceux qui pensent (encore) que Lotus est une solution dépassée, ou qui veulent migrer vers une autre solution, je leur dit ... bon courage et rendez-vous dans quelques années pour la migration Exchange vers Domino !

*"Motus et bouche cousue" est une expression française qui signifie « silence, pas un mot »

Commentaires

Salut,

Bien dit, enfin un commercial pas pro Microsoft, ça change !

Regarde si IBM embauche, ils auraient bien besoin de gars comme toi.
xavers a dit…
Merci pour la proposition d'embauche !

Mais entre nous, dans le genre promotion de Lotus, on ne fait pas mieux que www.dominoarea.org !

N'est-ce-pas Stéphane ;-)
Anonyme a dit…
Voilà quelques raisons pourquoi les gens vulent passer à Exchange:

Côté Serveur:
Complexité de paramétrage
Aucun assistant pour aider
Quand on modifie un paramètre il y a toujours un autre paramètre ailleurs à modifier: il faut le connaître par coeur.
Peu d'aide efficace sur Internet
Difficulté de synchroniser Lotus avec des tiers parties.
Si on recule l'heure du serveur le serveur Notes corromps des .nsf.
Lotus est fermé, il n'est pas ouvert. Difficile de l'intégrer dans un environnement comme sharepoint
Le support est dispendieux...
La console d'administration ressemble à un outils rapiécé. On semble avoir rajouté des petits modules de partout au fur et à mesure de l'évolution du produit sans repenser le concept.
Pas d'intégration avec AD
Mise à niveau difficile.
Installation IBM Tivoli Monitoring compliquée


Côté Client:
Installation du client compliqué
Gestion des fichiers .ID dangereuse et complexe
Problématique pour avoir plusieurs utilisateurs sur un même ordinateur
Quand un compte est répliqué sur un site distant on ne peut le paramétrer que sur un ordinateur sinon on perd des messages
Le copier Coller fonctionne mal avec les autres applications
Les mails en HTML sont massacrés
Problème de jeux de caractères avec certains messages. Les messages en deviennent difficilement lisibles.
Les utilisateurs connaissent tous la logique Microsoft mais pas celle de Lotus. Certainement parce qu'il n'y a pas de logique dans ce produit.
Les raccourcis clavier ne sont pas standard
Impossibilité d'exporter ses messages ou carnet d'adresses vers une autre application
Impossible de faire du publipostage avec Word ou Excel depuis un carnet d'adresse Lotus
Les utilisateurs n'aiment pas Lotus
Le correcteur orthographique est mauvais. Obligé de faire des COPIER COLLER dans WORD
Quand on change un ordinateur il faut récupérer plusieurs fichiers sinon on perd des données (carnet d'adresses ...) On cas de vol d'un ordinateur ou panne d'un HD on perd des données. Cela demande plus de travail.
Lourdeur pour faire tourner le client Notes sous Citrix. Le profile devient énorme
Le client WEB version 6.55 n'est pas efficace.
Impossible de changer un mot de passe expiré pour un utilisateur distant.
Le CTRL Z ne fonctionne pas dans tous les cas.
Quand on insère un document attaché il va souvent au milieu de la signature
Gestion des pièces jointes (visualisation)
La signature lotus n'est pas compatible avec Outlook
Synchronisation avec Palm impossible
Avec checkpoint, problème avec sametime sur le port 80


de plus, pour ce qui est du nombre d'utilisateur, vous avez raison, il y a plus d'utilisateurs Lotus que Exchange. Mais c'est uniquement parce que beaucoup de grands comptes et administrations sont avc Lotus et que leur nombre d'utilisateurs augmante que Lotus garde cette part de marché. Ce n'est pas par choix! Les grands comptes sont bloqués et la migration est couteuse et difficile.
Xavier a dit…
Voici mes réponses en gras au commentaire précédant de "anonyme" :
Voilà quelques raisons pourquoi les gens vulent passer à Exchange:

Côté Serveur:
Complexité de paramétrage
Il est vrai que la logique du paramétrage Domino est différente de celle d’Exchange. Quel est le plus simple des deux, je ne peux me prononcer sur ce sujet.
Mais, après une formation sur l’administration Domino, il n’y a aucune difficulté à paramétrer Domino.

Aucun assistant pour aider
Là, je ne peux me prononcer sur ce commentaire car je ne sais pas ce que l’on entend ici par assistant : une personne derrière votre épaule, une aide en français, un assistant « suivant », « suivant », « suivant », …, « félicitation, vous avez réussit à cliquer 5 fois de suite sur suivant ! ». Je sais, je me moque un peu, mais la critique « aucun assistant pour aider » premièrement n’est pas claire et ne me semble pas objective.
Quand on modifie un paramètre il y a toujours un autre paramètre ailleurs à modifier: il faut le connaître par coeur.
Quand une modification de paramètre en entraîne une autre, l’aide vous explique très bien cela et vous donne de très bon exemple. Mais, je vous l’accorde, c’est un point qui peut être effectivement complexe pour un administrateur non initié qui a appris le produit sur le tas.
Peu d'aide efficace sur Internet
Alors là, je ne vous suis pas du tout, soit vous avez des problèmes avec Google, soit vous n’avez pas accès à Internet : il y a des forums en français, des forums en anglais, les redbooks d’IBM, des Blogs. De plus, le code de Lotus est ouvert, donc on peut y prendre exemple.
Difficulté de synchroniser Lotus avec des tiers parties.
Là je pense que vous faites référence aux produits Microsoft quand vous dites « Difficulté de synchroniser Lotus avec des produits tiers ». Alors là, sic, sic et re sic ! Il est vrai que Microsoft est un produit très ouvert : tous les produits Microsoft fonctionnent sur n’importe quels systèmes d’exploitations, est ouvert à n’importe quelle base de donnée, fonctionne sur n’importe quel type de serveur Web.
L’objet de ce post dans mon blog était d’essayer de rétablir une critique objective entre Lotus Domino et Microsoft Exchange. Donc soyons réaliste, si aujourd’hui un certain nombre de DSI s’oriente vers les solutions IBM, c’est qu’elles sont plus ouvertes que celles de Microsoft !


Si on recule l'heure du serveur le serveur Notes corromps des .nsf.
C’est une opération que je fais tous les jours sur mon serveur Domino … non je plaisante !
Sans avoir vérifié au préalable votre bogue, puis-je à mon tour donner ici la liste des bogues d’Exchange ? Non, je ne pense pas que ce soit un moyen constructif de comparer et d’évaluer les deux solutions.


Lotus est fermé, il n'est pas ouvert. Difficile de l'intégrer dans un environnement comme sharepoint
Le support est dispendieux...
Je crois que vous avez fait une faute de frappe, je pense que vous vouliez écrire : « Microsoft est fermé, il n’est pas ouvert (ni à Lotus, ni à Linux…). Il est difficile de l’intégrer dans un environnement IBM ou Linux. Par contre, Lotus est plus ouvert, car il permet d’utiliser le client Outlook avec un serveur Domino. On peut également installer le client Lotus sur Linux.
La console d'administration ressemble à un outils rapiécé. On semble avoir rajouté des petits modules de partout au fur et à mesure de l'évolution du produit sans repenser le concept.
C’est votre perception.
Il est vrai qu’elle est perfectible. On attend impatiemment une console d’administration full web.

Pas d'intégration avec AD
Si, si, Domino V7 et versions ultérieures s’intègrent avec une AD.
Mais passer par l'authentification Microsoft au lieu ce celle de Domino, qu'elle folie pour la sécurité ...


Mise à niveau difficile.
Sic, sic et re sic. S’il y a un point fort pour Domino, c’est bien la facilité avec laquelle on migre vers une version supérieure. La compatibilité ascendante est toujours bien assurée jusqu’ici.

Installation IBM Tivoli Monitoring compliquée
Ce n’est plus vrai depuis la V7.



Côté Client:
Installation du client compliqué
C’est vrai, il faut cliquer 4 fois sur « suivant », c’est lourd et fastidieux ;-)
En plus, vous n’avez pas l’écran à la Microsoft « Félicitation, vous avez correctement configuré votre Lotus ».
Plus sérieusement, qu’est ce qui est compliqué dans l’installation d’un client Lotus ??? Je ne vois vraiment pas.


Gestion des fichiers .ID dangereuse et complexe
« La gestion des fichiers ID est dangereuse et complexe » : je m’attendais à des commentaires sur ce post au sujet de la comparaison Lotus Domino / Microsoft Exchange, mais là, franchement je me régale.
Qu’est ce qui est dangereux avec les fichiers ID ? C’est grâce à cette gestion que Lotus est l’un des produits les plus sécurisés en informatique. C’est pourquoi beaucoup de banques ont choisi Lotus au lieu d’Exchange. Que pouvez-vous trouver de dangereux à un fichier ID ?
Vous parlez également de complexité, je dirai contraignant. Oui, je vous l’accorde, la sécurité du système d’information est une contrainte à prendre en compte. La gestion des ID ajoute une contrainte. Mais la sécurité de vos données ne doit-elle pas passer par là ?


Problématique pour avoir plusieurs utilisateurs sur un même ordinateur
Vous avez plusieurs manières de le gérer. Soit par Lotus avec les profils itinérants, soit par Windows.

Quand un compte est répliqué sur un site distant on ne peut le paramétrer que sur un ordinateur sinon on perd des messages
Comme votre commentaire l’indique plus bas dans ce message, Lotus est principalement installé dans les grands groupes. Une des raisons, c’est ça capacité à gérer un très grand nombre d’utilisateurs répartis sur des sites distants. Pour cela Lotus utilise le principe de la réplication. Donc, la réplication, si l’on a compris son principe et que le paramétrage est correctement effectué, c’est une fonction qui marche très bien.

Le copier Coller fonctionne mal avec les autres applications
A préciser desquelles il s’agit ici ?
Les mails en HTML sont massacrés
« Massacre au HTML » dans Lotus ! Oui, ce n’est pas le format par défaut de Lotus pour ses mails, mais une fois de plus, c’est une question de paramétrage.
Problème de jeux de caractères avec certains messages. Les messages en deviennent difficilement lisibles.
A préciser desquelles il s’agit ici ?

Les utilisateurs connaissent tous la logique Microsoft mais pas celle de Lotus. Certainement parce qu'il n'y a pas de logique dans ce produit.
Là on sent une certaine rancœur envers Lotus qui rejoint l’objet de mon post.
Excusez-moi, mais dire « Les utilisateurs connaissent tous la logique Microsoft mais pas celle de Lotus », ça n’a aucun sens. Microsoft pour vous c’est quoi, Dieu le père, la référence absolue en informatique, voir celui qui a créé l’informatique et à qui on doit tout. Eh bien désolé, non, ce n’est pas la réalité.
Je connais des utilisateurs qui travaillent sur Mac, d’autres sur Linux, d’autres sur AS400, d’autres sur Open Office, d’autres naviguent sur le Web avec Mozilla Firefox, d’autres font des recherches avec Google, d’autres lisent des documents PDF, etc : eh bien, pour toutes ces personnes, la logique de Microsoft (si on peut parler de logique chez Microsoft autres que marketing et financière) leur est étrangère.
Attention, je ne suis pas un anti-Microsoft. Il suffit de regarder mon site où j’y parle de Ms Project, de Word, d’Excel, mais je souhaite une concurrence plus saine en informatique. Qu’il n’y ait pas l’un qui écrase l’autre non pas parce qu’il fait mieux, mais parce qu’il a plus de moyens financiers.


Les raccourcis clavier ne sont pas standard
Savez-vous que le clavier existait déjà à l’époque des mainframes et que ce n’est pas une invention Microsoft et il n’y a pas malheureusement de standard sur les « raccourcis clavier ». Qui n’a pas respectés les raccourcis de l’autre je ne sais pas, mais dire que les « raccourcis clavier ne sont pas standard » n’a aucun sens vu qu'il n'y a pas de standard.
Impossibilité d'exporter ses messages ou carnet d'adresses vers une autre application
Tout à fait possible depuis au moins la version 6.5 : avec un outil Lotus ou avec des outils tiers. J’ai déjà migré plusieurs clients d’Outlook vers Lotus avec récupération des mails et des adresses.
Impossible de faire du publipostage avec Word ou Excel depuis un carnet d'adresse Lotus
Il existe des connecteurs pour le faire, malheureusement, Microsoft ne les a pas mis en standard dans sa suite bureautique. C’est dommage en effet.

Les utilisateurs n'aiment pas Lotus
Cette remarque je l’aime : elle est objective, fondée sur un échantillon large (une personne : vous), argumentée…
Reprenons, vous vous n’aimez pas Lotus (ce n’était finalement pas la peine de l’écrire, on l’avait remarqué ;-).
Maintenant, ce qui serait plus intéressant de savoir c’est le véritable pourquoi. Problème de formation il me semble ? Les restaurants payés par le commercial Microsoft sont mieux que ceux payés par IBM ? Vos actions Microsoft sont en pleines baisses (c’est vrai à la date d’aujourd’hui -16 février 2008, vous pouvez vérifier)… à approfondir…


Le correcteur orthographique est mauvais. Obligé de faire des COPIER COLLER dans WORD
Sur ce sujet, je vais faire un post. Croire que le correcteur orthographique de Word est bon, c’est utopiste et surtout dangereux pour la qualité de votre français.

Quand on change un ordinateur il faut récupérer plusieurs fichiers sinon on perd des données (carnet d'adresses ...) On cas de vol d'un ordinateur ou panne d'un HD on perd des données. Cela demande plus de travail.
C’est l’administrateur qui n’a pas bien fait son travail, on peut stocker cela sur le serveur.

Lourdeur pour faire tourner le client Notes sous Citrix. Le profile devient énorme
Non testé.

Le client WEB version 6.55 n'est pas efficace.

V6.55 il était déjà très bien. V 7 et V8, il est complet.
Impossible de changer un mot de passe expiré pour un utilisateur distant.
Effectivement, vous avez un problème avec la gestion des ID.

Le CTRL Z ne fonctionne pas dans tous les cas.
Mais encore …
Quand on insère un document attaché il va souvent au milieu de la signature
Là, vous avez la main qui tremble, il ne faut pas lâcher n’importe où !
Gestion des pièces jointes (visualisation)
C’est effectivement un autre point fort de Lotus… à moins que pour vous se soit une critique … je ne sais plus…
La signature lotus n'est pas compatible avec Outlook
Décidemment, cet Outlook a des problèmes…
Synchronisation avec Palm impossible
Ne pas oublier de raccorder le Palm avant de synchroniser… je plaisante.
Ce qui est vraiment bien dans la synchronisation avec un Palm et Lotus, c’est que l’on peut même synchroniser des applications maisons : base documentaires, base de mails, etc.

Avec checkpoint, problème avec sametime sur le port 80
« chechpoint » ? Il doit y avoir une faute de frappe. Tiens, tiens, Sametime … ne me dites pas qu'en matière de messagerie instantanée, Microsoft a fait aussi bien ?

Pour conclure, vous avez pu trouver dans mes réponses de bonnes raisons de rester ou de passer à Domino…

Deuxième conclusion : vive la concurrence et les critiques constructives et objectives.
rohit a dit…
J'aime votre article Merci de votre écriture

récupération fichiers

Posts les plus consultés de ce blog

Word 2007 : un cancre en orthographe et grammaire ?